Ma retraite de yoga avec Cécile Doherty-Bigara

Il a fallu quelques jours pour que je redescende de mon petit nuage « post-retraite » et que je digère toute cette belle expérience pour pouvoir vous en parler.

Celles et ceux qui me suivent sur Instagram ont su il y a quelques mois que j’allais participer à la retraite de yoga animée par Cécile, au domaine de Trimurti. Ça faisait longtemps que je voulais participer à une retraite de Cécile mais les dates ne correspondaient jamais pour moi. J’en avais parlé à Cécile, et lorsqu’elle a su qu’elle organisait une retraite pile au début des vacances scolaires elle m’a gentiment prévenue. Je crois bien que j’ai été la première personne à m’inscrire ! Ma première retraite, je voulais que ce soit avec elle. Elle a cette présence rassurante et nourrissante que je pressentais déjà en la suivant sur les réseaux sociaux, et je voulais me sentir en sécurité sachant que ce genre de retraite est souvent un moment intense en émotions. Ma demi-sœur s’est jointe à moi dans cette aventure, et c’était super de pouvoir partager ça ensemble.

Je l’ai donc récupérée à la gare de Hyères avec deux autres participantes de la retraite (Luciana et Charlotte, vive la voiture sans climatisation ! 😀 ) et nous sommes parties pour Cogolin. Le train ayant du retard nous sommes arrivées juste à temps pour le début de la première pratique qui marquait le coup d’envoi de la retraite. Ça a été la course, jusqu’au moment où nous avons déroulé notre tapis alors que tout le monde était déjà installé (je déteste arriver en retard, je trouve ça tellement impoli !). Après une séance lente et tout en profondeur nous avons fait le cercle d’ouverture où nous avons chacun à notre tour partagé ce qui nous avait amené en ce lieu et où nous avons tiré une carte oracle. Il y avait déjà beaucoup d’émotions en ce début de séjour !

Je ne vais pas vous raconter en détails tout ce que nous avons fait pendant la retraite, parce que c’est une expérience qu’il faut absolument vivre une fois dans sa vie, sans y être forcément préparé. Trop de préparation nuit à la spontanéité et c’est justement ça le but : se livrer sans fard ni masque, oser être vulnérable pour pouvoir véritablement avancer dans notre problématique personnelle.

Je peux tout de même vous dire que nous avions de la médiation le matin, suivie après le petit déjeuner d’une séance de yoga dynamique. L’après-midi était libre et le soir nous avions une deuxième pratique plus douce et restaurative, couplée à des échanges et des exercices d’écriture.

Ce que j’ai envie de vous partager, c’est cet enthousiasme sans borne que j’ai éprouvé au contact de toutes les femmes de la retraite (il n’y avait qu’un homme, sur une bonne trentaine de participants, et j’ai eu très peu d’échanges avec lui). Le premier jour a, pour moi, été le moins agréable de la retraite. J’étais « en boucle » dans mes pensées, j’avais du mal à lâcher prise et à arrêter de me prendre la tête sur mes questionnements. Je voulais une réponse et j’avais l’impression que ça ne venait pas. D’ailleurs, allez essayer une pratique de yoga restauratif en étant en boucle dans vos pensées, vous m’en direz des nouvelles ! Dans ce type de yoga, il n’y a nulle part où aller que de rester seule avec vous-même, et lorsque l’on n’est pas en paix avec ses pensées ça peut vite devenir pénible ! ;-). Du coup, comme je n’étais pas forcément très ouverte j’ai très peu parlé aux autres participantes ce premier jour. Et puis, grâce aux discussions que j’ai eu avec ma sœur Marion et avec Eléonore (gratitude absolue pour vous !!!), d’un coup, ça s’est débloqué ! J’ai décidé que j’avais envie de profiter et que je n’allais pas trouver mes réponses en ressassant dans ma tête. Le lendemain, je rencontrais des femmes extraordinaires avec lesquelles j’ai passé les trois jours d’après les plus ressourçants depuis longtemps.

Nous avons ri, nous avons tiré les cartes d’un oracle que j’avais amené, nous sommes allées en forêt faire du magnétisme à « l’antenne cosmique » postée non loin de là par une nuit sans lune, nous avons chanté la gayatri mantra en cercle comme de vraies petites sorcières au milieu des bois cette nuit-là, nous avons comploté pour organiser une surprise à Cécile pour la fin du séjour, nous avons eu des fou-rires dans la piscine du domaine, nous nous sommes serrées dans les bras à nous étouffer d’amour et de sororité. C’était tellement bon de se retrouver entre femmes, de parler sans retenue, d’être dans cette énergie qui n’appartient qu’à nous. Lorsque des femmes se rassemblent dans le respect, l’ouverture et l’amour les unes des autres, c’est tellement puissant ! Chacune a été vue, entendue et portée par les autres. Charlotte et Luciana, Caroline et sa sœur Léa, mon autre Léa, Axelle, Marion, Éléonore, Charlotte (ma Chacha !), Élise et toutes les autres, vous m’avez tellement apporté ! Merci, chères soeurcières 😉 .

Et Cécile… comment vous dire à quel point j’ai été impressionnée par cette femme extraordinaire. Cécile a une présence tellement posée, tellement nourrissante et rassurante. Une écoute attentive, une présence entière à l’autre, une maturité et une profondeur de regard comme rarement j’en ai vue. Et au-delà de son charisme, ses cours de yoga ne ressemblent à rien de ce que j’ai pu faire avant. Une pratique lente, qui fait travailler tous les muscles en profondeur, une attention particulière à toutes les sensations et émotions du corps et du cœur, une pratique qui me laissait à chaque fois apaisée, centrée et nourrie de l’intérieur.

Ce qui est magique, c’est qu’à la fin du séjour j’avais les réponses que je voulais. Sans les avoir activement cherchées, elles se sont imposées à moi toutes seules. Parce que j’avais lâché ma tête et que j’ai profité pleinement de l’instant présent avec mon cœur, j’ai su. Et lors du cercle de fermeture, j’ai osé dire ce que je voulais faire, j’ai osé dire que j’étais prête : Dans les mois à venir, je vais donc me former pour être professeur de yoga et je vais créer des cercles de femmes et des ateliers. C’est tellement puissant en moi, je sens que nous avons tellement besoin de cette médecine ! J’ai compris qu’en suivant la voie du cœur, tout se met en place naturellement et que les choses se débloquent.

De tout cœur, Cécile, merci. Je t’aime !

Si vous souhaitez pratiquer avec Cécile, sachez qu’elle a un DVD de yoga qui est super bien! Je l’ai acheté il y a quelques mois et j’ai toujours beaucoup de plaisir à pratiquer avec elle à la maison 🙂 . Vous pouvez aussi retrouver ses retraites à venir sur le site de Yoga journal!

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires sur « Ma retraite de yoga avec Cécile Doherty-Bigara »

  1. Ma chère Julie,
    Quel plaisir de revivre cette retraite à travers tes mots… 🙂
    Tu es, toi aussi, une très belle personne, inspirante ! Je te souhaite de t’épanouir dans la concrétisation de tes projets et je vais suivre tout ça sur les réseaux. 😉

    J'aime

  2. Ben ouai poulette… c’est tellement evident que tu te destines à ça… finalement, quelque part, ça fait 20 ans que c’est en route ! Et oui on a besoin de plus de (human) medicine for the people ! Go for it ma Juju !!!

    J'aime

  3. Super expérience!
    Ça me fait vraiment plaisir de voir à quel point cela te fait du bien.
    Je voulais te poser une question qui m’est venue cette semaine (alors que je suis en vacances). Tu parles souvent de féminin sacré; y a-t-il un masculin sacré ?

    J'aime

    1. Belle question! Nous avons tous en nous le feminin et le masculin, quel que soit notre sexe. Quand on parle du féminin sacré, c’est en relation (entre autre) avec le fait de renouer avec notre intuition, les ressentis de notre corps et de notre coeur. Le masculin vient soutenir et diriger l’action, alors que le feminin est plutôt la force créatrice. Lorsque les deux sont en équilibre c’est magnifique ! C’est valable dans un couple ou au sein dun seul individu. Alors oui, pour répondre à ta question, le masculin sacré existe aussi!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s