Perfect sunday

Ce matin, je me suis levée et je me suis posée avec un thé et mes cahiers sur le canapé: un agenda, un cahier de notes et mon journal.

J’avais besoin de faire un point, de planifier ma journée, mes vacances. Avec le travail pour l’école j’ai beaucoup de choses à préparer, et j’ai dans l’idée de m’avancer suffisamment pendant les vacances pour ne pas courir comme pendant la première période. Je n’ai littéralement eu le temps de rien... et j’ai eu le sentiment, justifié, de ne faire QUE travailler. Plus de temps pour ma pratique du yoga, plus de temps pour mon couple, ce blog, plus de temps pour ma vie intérieure et ma créativité. Dès que j’avais un moment de libre, mon cerveau revenait systématiquement au travail. Résultat: même si mon corps a relativement bien tenu le coup (le mérite en revient, je pense, au sommeil que j’ai largement privilégié en dormant environ 7 à 8 heures par nuits), mon « écologie intérieure », elle, un peu moins. Je me suis rendu compte que j’étais irritable, souvent agacée par tout et rien, à fleur de peau, avec une hypersensibilité très développée et un manque énorme de nature et d’épanouissement personnel.

 

J’ai donc tout posé par écrit, j’ai fait une liste des tâches à accomplir pendant les vacances, j’ai commencé à planifier tout ça. Dans un soucis de « profiter » au maximum de mon dimanche, j’ai également planifié ma journée: j’avais prévu en début de journée de faire du yoga avant que les enfants ne se réveillent, de trier ensuite quelques affaires (je suis engagée en ce moment dans un grand processus minimaliste, je vous en reparlerai), de sortir avec les petits pour qu’ils s’aèrent, de remplir quelques papiers en retard. Sans m’en rendre compte, j’étais en train de remplir mon dimanche exactement de la même manière avec laquelle j’avais vécu ma première période de rentrée: avec trop. Trop de choses à faire, de choses à penser. Et là-dedans, il n’y avait rien pour moi, pour tout ce à quoi j’aspire.

Je me suis également rendu compte que, si j’adore les to-do lists parce qu’elles me donnent le sentiment de maîtriser mon planning sans le subir et qu’elles me permettent de m’organiser efficacement, elles ont également quelque chose d’hyper anxiogène. Je me retrouve à me dire que « je dois » et qu' »il faut » que je fasse toutes ces choses, alors que, parfois, ce n’est pas le moment.

Je me suis aussi surtout rendu compte qu’aujourd’hui, c’est dimanche….

Pour moi, un dimanche idéal est un dimanche slow.

Un jour où l’on se permet d’être hors du temps, où l’on s’autorise à ralentir, surtout lorsque le reste de la semaine ne le permet pas. Un jour pour boire du thé sur son canapé, pour lire, pour se donner et donner de l’amour, pour faire de la brioche ou un gâteau à partager ensuite autour d’un chocolat chaud, pour laisser libre cours à sa créativité, pour faire le plein d’inspiration.

Un jour pour nourrir son intérieur, pour « remplir sa coupe » afin de pouvoir mieux donner de soi-même le reste de la semaine.

Évidemment, nous sommes tous contraints à des obligations familiales. Pour moi par exemple, je garde aujourd’hui les enfants de mon compagnon. Mon dimanche n’est donc pas qu’à moi, je dois me partager et être présente. Malgré tout, j’ai décidé de faire en sorte que ce jour soit le plus proche de mon idéal tout en étant là pour eux et qu’ils en profitent aussi. Ce matin, j’ai donc joué avec le plus jeune puis nous avons fait une brioche ensemble (qui cuit en ce moment même). Je prends maintenant un peu de temps pour moi en écrivant ici, sur cet espace qui me tient à cœur et que j’aime de plus en plus alimenter. Cet après-midi… nous verrons bien. Selon l’humeur de chacun, nous sortirons peut-être nous promener au bord de la mer (il y a un grand vent aujourd’hui) ou simplement manger notre brioche ensemble, faire une activité artistique et jouer.

 

Aujourd’hui, je laisse tomber la to-do list. Aujourd’hui, j’ai envie de me laisser porter et de profiter. D’être gentille avec moi-même…

Et vous? Quel est votre dimanche idéal?

Crédit photos: Unsplash

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Grande passionnée de la vie, je vous invite à partager mon univers!

6 commentaires sur « Perfect sunday »

  1. J’entends de plus en plus parler des bullet journals, et je commence seulement à m’y intéresser. C’est quelque chose que tu as déjà essayé ? C’est censé reprendre un peu les to do lists, mais en y incorporant les aspects de développement personnel que tu souhaites, et aider à faire la part des choses entre l’urgent et l’important, les « je dois » et les « j’ai envie ».

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Lorraine! Alors Ooui, j’ai essayé le bullet journal mais ça me prenait vraiment trop de temps… alors j’ai laissé tomber et j’ai adopte un agenda moleskine (ma marque préférée de carnets EVER 😆) avec la semaine sur la droite et une page lignée sur la gauche. Ça permet d’écrire des choses diverses et ça se rapproche de l’organisation du bullet journal sans avoir à tout tracer. Ça me convient bien mieux!

      J'aime

    1. Ah tiens je ne connaissais pas ce site ! Pour ma part j’aime bien faire mes listes sur papiers… j’ai un faible pour les carnets 😊. Ton dimanche est merveilleux! De l’amour, être ensemble, un bon film… c’est idéal ! Et j’adore le chateau ambulant, comme tous les Miyazaki d’ailleurs ! ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s