L’abbaye de La Celle

J’ai déménagé dans le Var il y a un peu moins de deux ans maintenant. Venant de Lyon et ne connaissant pas du tout la région, je me suis dis qu’il fallait que j’explore mon nouvel environnement afin de me créer de nouveaux repères et de pouvoir partager mes découvertes avec mon entourage. Déjà, à Lyon, j’adorais faire visiter la ville (que j’aime passionnément) à tous ceux qui venaient me voir, je leur montrais tous les endroits où j’aime me promener, les salons de thé (ou les pubs irlandais 😉 ) où j’apprécie passer un moment entre amies, les points de vue sur la ville ou encore mes boutiques préférées. En arrivant dans le Sud de la France, je n’ai pas vraiment perdu mes repères, car j’ai grandi dans les bouches du Rhône et j’ai fait une partie de mes études à Aix en Provence, mais j’ai découvert un autre département à ma stupéfaction bien différent de son voisin.

Finalement, je me suis rendu compte que j’avais tout à y découvrir.

Je suis un peu comme les chats. En arrivant dans un nouvel endroit, j’ai d’abord besoin de me familiariser avec mon environnement proche avant de m’aventurer un peu plus loin à chaque fois. C’est très étrange parce que je suis plutôt aventureuse, mais en ce qui concerne la découverte de quelque chose de nouveau j’ai besoin d’y aller pas à pas, tranquillement, à mon rythme. La maison, le village, les alentours proches puis plus lointains… c’est peut-être en rapport avec le fait que je n’ai aucun sens de l’orientation 😀 J’ai besoin de me représenter mentalement la carte dans ma tête, en dévoilant des zones petit à petit, comme ces cartes du monde que l’on gratte au fur et à mesure des voyages accomplis.

Cela faisait au moins un an que je savais qu’il y avait une abbaye dans le coin et j’ai mis du temps à enfin trouver un moment propice pour aller y faire un tour. J’ai toujours été attirée par les vieilles pierres, et les périodes de l’Antiquité et du Moyen-Age sont mes favorites (j’ai d’ailleurs fait des études d’archéologie). Lorsque je visite un endroit, il faut toujours que j’entre dans les églises et je suis irrésistiblement attirée par les petites rues pavées, les vieux murs où sont remployées d’anciennes pierres gravées… bref tout ce qui nous relie au passé. Pour moi, rien n’est plus émouvant que de passer ma main sur une pierre taillée marquée par le signe d’un tailleur de pierre, ou de tenir dans ma main un simple tesson de poterie. Je pense à la personne qui a taillé cette pierre, à cette main qui a tourné ce vase… qui était-elle? Quelle était sa vie? Comment s’appelait-elle? Nous n’avons plus de lien avec les périodes passées, sauf ce que ces gens nous ont laissé, les lieux où ils ont marché, vécu, pensé… Je sais que c’est une vision bien romantique des choses, mais pour moi l’archéologie permet de rendre un peu plus fin le voile qui nous sépare, comme si nous étions directement reliés par le simple contact de nos mains sur ce vase.

Je n’ai pas été déçue par ma visite. L’abbaye de la Celle est un lieu apaisé, très bien restauré et mis en valeur. L’été il y a d’ailleurs un festival de musique classique qui y est programmé, il faudra que je me renseigne car écouter de la musique au sein de ce lieu doit être assez magique.

Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, j’adore faire découvrir de nouveaux endroits aux personnes qui m’entourent. J’ai donc tourné une petite vidéo (sans prétention et très naturelle 😉 ) pour vous faire partager tout ça et vous emmener avec moi. J’espère qu’elle vous plaira! Sous la vidéo je mets un topo succinct sur l’abbaye, pour ceux que ça intéresse.

Une petite précision: vers la fin de la vidéo je visite l’hostellerie de l’abbaye, située juste à côté. Je voulais y prendre un thé mais c’était fermé. J’ai su après que c’était le restaurant d’Alain Ducasse (je n’ai même pas regardé le menu, je suis entrée tout naturellement) et je ne suis plus du tout sûre que l’on puisse aller simplement prendre un thé l’après-midi 😀 .

Si le lieu vous intéresse, voici le lien vers le site de l’hostellerie: Abbaye de La Celle

• Un peu d’Histoire •

Le monastère bénédictin de la Celle est un monument emblématique de l’art roman provençal du XIIIeme siècle. Il est classé aux Monuments Historiques depuis 1886.

L’édifice d’origine abritait des moniales et des moines. L’ensemble présentait deux églises accolées, Sainte Marie pour les moniales et Sainte Perpétue pour la paroisse, deux cloîtres distincts, ainsi que des jardins et des annexes. Deux monastère se sont succédés à La Celle. Celui visité actuellement est une construction de la fin du XIIeme siècle et du début du XIIIeme siècle. Les espaces conservés étaient dévolus aux moniales.

Les vestiges les plus anciens remontent au IIeme siècle avant J.-C. A cette occupation remonte une villa romaine, établissement agricole dont dépendait un grand domaine. Les vestiges d’un pressoir à vin sont visibles dans la cuisine du monastère (on le voit dans la vidéo).

Plus tard, la présence des moines est attestée à partir de 1074, ayant reçu en donation des terres agricoles de l’ancien territoire de Brignoles sur lequel est érigée une église. C’est vers cette date qu’apparaît le terme de Cella , qui donnera plus tard son nom à la commune de La Celle. Les moniales sont présentes dès 1099. Une seconde église est construite, dédiée à Sainte Marie, et un premier monastère érigé à la fin du XIeme siècle. Il est remplacé à la fin du XIIeme siècle par le bâtiment conservé aujourd’hui.

Le prieuré de La Celle s’affirme comme un monastère féminin important. Il jouit d’une grande réputation et reçoit des filles de bonnes familles et de hauts lignages.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié par

Grande passionnée de la vie, je vous invite à partager mon univers!

2 commentaires sur « L’abbaye de La Celle »

  1. J’adore la remarque sur le « j’ai envie de faire pipi »…. j’avais l’impression d’être dans une de nos virées estudiantines et ça m’a fait un bien fou !!! Merci ma Ju !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s